Ayez le bon réflexe pour votre enfant malade : contactez un médecin de garde

Lors d’une urgence médicale concernant votre enfant ou vous-même, vous avez plutôt tendance à vous diriger vers les urgences, comme plus de la moitié des gens. Cependant, ce réflexe n’est pas toujours le bon. Effectivement, si vous constatez chez votre enfant, une irruption cutanée, s’il vomit ou fait de la fièvre, il serait plus judicieux de contacter un médecin de garde en dehors des horaires d’ouverture de votre médecin traitant.  

Évitez les urgences si vous le pouvez

Grâce à un numéro de téléphone, vous serez mis en relation avec un médecin de garde. Celui-ci est tout aussi expérimenté que votre médecin de famille. Il sera à votre écoute et à celle du petit patient et trouvera la solution la mieux adaptée en fonction de la situation. Vous n’aurez donc pas à attendre des heures aux urgences de l’hôpital, ce qui reste un atout majeur. Vous gagnerez un temps considérable et ne vous déplacerez pas inutilement. Grâce à un service spécialisé, vous bénéficierez d’une solution à proximité de chez vous. Votre médecin traitant sera informé de ce parcours médical, ainsi, le dossier de votre bambin pourra être mis à jour. 

Le praticien vous accompagne

Selon vos besoins et plus particulièrement, ceux de votre loulou, vous pourrez faire appel à un spécialiste ou un généraliste. Vous pourrez également vous tourner vers un pédiatre de garde. Quoi qu’il en soit, si votre enfant ou votre bébé se sent mal et s’il présente un besoin urgent de soins lorsque votre docteur est indisponible, n’hésitez pas à faire confiance à un médecin de garde. Il pourra vous donner des conseils médicaux, vous accueillir ou se déplacer chez vous, Il peut aussi, dans certains cas, vous indiquer un médicament à prendre. Si vous le possédez, vous n’aurez qu’à le donner à votre minot, tout en respectant la dose indiquée par le praticien. A contrario, il peut envoyer une télé transcription de votre ordonnance à la pharmacie de garde afin que vous puissiez récupérer le traitement médicamenteux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *